Acceuil / Cyber Attaques / Une nouvelle vague de cyberattaque frappe Mitsubishi Electric

Une nouvelle vague de cyberattaque frappe Mitsubishi Electric

Mitsubishi, la multinationale japonaise, a de nouveau été frappée par une cyberattaque qui a conduit à la divulgation d’informations liées à ses partenaires commerciaux.

mitsubishi electric cyber attack, mitsubishi électronique, mitsubishi electric, mitsubishi-electric, mitsubishi electric ou heavy industries, mitsubishi power, massive attack mitsubishi electric halle - d.live 9. juni, mitsubishi portable, mitsubishi electric voiture,

 

Les produits Mitsubishi comprennent des ascenseurs et des escaliers mécaniques, des appareils électroménagers haut de gamme, des systèmes de train, des systèmes d’automatisation d’usine, des panneaux d’affichage numérique, des semi-conducteurs et des satellites.

L’attaque a été détectée il y a près de huit mois le 28 juin 2019, le retard étant associé à la complexité accrue de l’enquête causée par la suppression des journaux d’activité par les attaquants.

Mitsubishi Electric n’a révélé l’incident qu’après que deux journaux locaux, Asahi Shimbun et Nikkei, ont signalé la faille de sécurité. Des informations hautement confidentielles appartenant à des organisations du secteur de la défense, des chemins de fer et de l’alimentation électrique ont été volées.

« Le 20 novembre, les responsables de la société ont déclaré qu’ils vérifiaient les 8 653 comptes de ceux avec lesquels elle avait des transactions commerciales pour déterminer si des informations relatives aux comptes bancaires des autres parties ainsi que d’autres informations avaient été divulguées. » lit un article publié sur le site Web d’Asahi Shimbun.

Les données exposées comprennent les noms, numéros de téléphone et adresses des titulaires de comptes.

La société a lancé une enquête en septembre 2019. Après la cyberattaque, un système de cybersécurité amélioré a été installé pour empêcher les attaques à l’avenir, et la société a également créé un nouveau département relevant directement du président de la société pour mettre en œuvre de nouvelles mesures de cybersécurité.

Selon les médias locaux, l’attaque était liée à un groupe APT conçu avec des compétences avancées en matière de piratage informatique en raison du rôle important de Mitsubishi Electric dans le soutien de la sécurité nationale et de l’infrastructure du Japon.

Le groupe de hackers cible l’industrie lourde japonaise, la fabrication et les relations internationales au moins depuis 2012,

Les experts rapportent que le groupe est lié à la République populaire de Chine et se concentre sur l’exfiltration de données confidentielles.

A propos de admin-ouss

Je suis un Ingénieur en Cybersecurité, passionné par les nouveautés dans le monde cybernétique. Je vous ramène à travers mes articles les nouveautés du monde de la sécurité informatique.

Consulter aussi cet article :

Apple victime d’un ransomware qui menace de publier des projets secrets de la firme Américaine !

Alors que la société Apple dévoile les dernières gammes d’appareils iPad et de nouveaux iMac aux États-Unis, l’un des principaux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *